Chargement en cours

20 ans de tarification incitative : un bilan positif

20 ans de tarification incitative : un bilan positif

Publié le 25 octobre 2019

La Communauté de Communes Sud Alsace Largue et son partenaire SUEZ ont organisés en septembre une journée d’expertise autour du thème « 20 ans de tarification incitative, et demain ? ». Emmanuelle Guénot Sous-Préfète de l’Arrondissement d’Altkirch, Monsieur Jean-Paul Omeyer Vice-Président de la Région Grand Est, Claude Nicloux en charge de l’Economie Circulaire pour l’ADEME, Christophe Neumann Directeur des régions Grand Est et Bourgogne France Comté de CITEO, et les collectivités voisines, y compris transfrontalières, ont salué l’exemplarité de la C.C. Sud Alsace Largue et confirmé la pertinence de la tarification incitative pour réduire les volumes de déchets.

Mise en place avec SUEZ en 1999 sur le territoire de l’ancienne Communauté de Communes Porte d’Alsace – aujourd’hui fusionnée au sein de la Communauté de Communes Sud Alsace Largue – la collecte en tarification incitative a démontré ses performances environnementales : avec un ratio de 68 kg/an/habitant d’ordures ménagères résiduelles, la collectivité alsacienne a été placée au début de ce mois par l’association Zéro Waste France en tête de liste des collectivités françaises engagées dans la réduction des déchets. Côté recyclables (hors verre), la Communauté de Communes affiche 88 kg/an/habitant pour une moyenne nationale à 47.

La collecte en tarification incitative vise à responsabiliser l’usager quant à sa production de déchets en l’incitant à trier mieux et davantage. Si la Communauté de Communes Sud Alsace Largue a été pionnière dans le domaine avec son partenaire SUEZ, près de 200 collectivités en France ont désormais opté pour ce type de collecte, soit 8 fois plus qu’en 2008. Toutefois, la population couverte reste encore loin des 25 millions d’habitants prévus pour 2025 par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

La Tarification Incitative est ainsi un mécanisme qui a fait ses preuves selon Pierre SCHMITT, Président de la Communauté de Communes Sud Alsace Largue : « Nous pouvons être fier du chemin parcouru pendant ces 20 ans par notre collectivité mais, pour arriver à destination, il nous reste encore à imaginer demain. »

Dans un contexte réglementaire et sociétal marqué par la Loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte et la prochaine Loi sur l’Economie Circulaire, Philippe Maillard, Directeur Général Adjoint SUEZ France déclare : « la collecte en Tarification Incitative est un dispositif qui démontre la pertinence de positionner l’usager comme un acteur clé de la réduction des volumes de déchets et, par conséquent, de l’optimisation de la performance de tri ».

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • ChangeNOW Summit 2020 : SUEZ confie le design du puits de carbone à l’artiste autrichien Peter Kogler

    Du 30 janvier au 1er février 2020, le Groupe SUEZ a participé au ChangeNOW Summit au Grand Palais à Paris. A l’occasion de cette exposition universelle des innovations concrètes pour la planète, le Groupe a décidé de mettre en avant ses solutions dédiées au traitement de l’air en confiant à Peter Kogler, l’habillage artistique d’une de ses solutions majeures en faveur de la qualité de l’air : le puits de carbone.
  • Les compteurs communicants : un investissement rentable pour la Vallée dorée

    C’est en 2017 que la Vallée dorée opte pour la solution ON’connect metering de SUEZ, un système de télérelève permettant de récolter à distance, les données relatives à la consommation d’eau des foyers. Aujourd’hui, avec près de 9 500 compteurs devenus « intelligents », le parc anciennement vieillissant offre désormais, côté usagers, un service ultra-performant pour les consommateurs et une réelle baisse de coût pour la Communauté de communes du Liancourtois qui assure la gestion de l’eau en régie.
  • La journée mondiale des zones humides 2020

    Le 2 février 2020, la Journée mondiale des zones humides commémore la signature de la Convention sur les zones humides de 1971, connue sous le nom de Convention de Ramsar. Ce traité engage les pays signataires à maintenir les caractéristiques des zones humides importantes à un niveau international et à y mettre en application une gestion appropriée.