Chargement en cours

  • Quel accompagnement pour pour obtenir le pavillon bleu, gage de qualité et d’attractivité touristique ?

    Dans une logique d’attractivité territoriale, le pavillon bleu, pour les communes et les ports de plaisance est une belle reconnaissance des politiques de développement touristique durable menées sur les zones littorales. Pour obtenir ce label, gage de sérieux et moteur de croissance économique pour les stations balnéaires et portuaires, l’opérateur de service peut être de bon conseil.
  • La déconstruction sélective des bâtiments, c’est possible !

    SUEZ propose aux professionnels publics et privés, en charge de grands projets d’aménagement, une solution innovante permettant une déconstruction sélective de grands bâtiments dans le but de maximiser le réemploi et le recyclage. Baptisée batiRIM®, cette démarche d’anticipation et de conseil s’appuie sur un outil digital de modélisation unique, le RIM®, et intègre encore plus l’économie circulaire au cœur des chantiers.
  • Organix®, la première place de marché des matières organiques

    Lancée il y quelques mois par SUEZ, Organix® est la première place de marché des matières organiques. Cette plate-forme innovante permet de mettre en relation les producteurs de déchets organiques (industriels de l’agro-alimentaire, coopératives…) et les exploitants de méthaniseurs qui transforment ces déchets en énergie. Ils peuvent y effectuer de manière simple et sécurisée des transactions, SUEZ assurant la logistique et le transport.
  • TWITTER

    #SUEZstory @SteMetropole s'est équipée d'#AquadvancedAssainissement pour prévenir les inondations en cas d'orage et… https://t.co/klgtb9tP8m

    SUEZ France Il y a 2 heures
  • Le renouvellement des canalisations, un des axes d’amélioration de la performance des réseaux

    Selon le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, les réseaux de distribution d’eau présentent des pertes de plus de 20 % en moyenne. Les fuites d’eau sont l’affaire de tous : consommateurs, collectivités, opérateurs des services d’eau. Réduire les pertes en eau des réseaux répond en effet à des enjeux environnementaux, économiques, sanitaires et de continuité de service.
  • 5 000 Milliards

    C'est le nombre de particules qui flottent dans les océans. Les microparticules de plastique trouvées dans le 7e continent se dégraderaient en nanoparticules trente mille fois plus petites que l'épaisseur d'un cheveu, extrêmement difficiles à collecter.
    [Expédition 7e continent, mars 2016]

  • Les zones de rejet végétalisées : des services rendus par la nature

    L’Organisation des Nations unies a choisi cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau le 22 mars, d’explorer les différentes manières dont la nature peut permettre de surmonter les défis de l'eau du 21ème siècle. C’est l’ambition des zones de rejet végétalisées, qui se développement sensiblement en France depuis une quinzaine d’années.

  • Comment la nature peut-elle inspirer une gestion durable de la ressource en eau ?

    La journée mondiale de l’eau est l’occasion de mettre à l’honneur une ressource fragile, d’attirer l’attention sur la nécessité de la préserver et de promouvoir sa gestion durable. Pour l’édition 2018, l’ONU a choisi la thématique : « La réponse est dans la nature ».