Chargement en cours

  • Avis de l'ANSES sur les boues de STEP : SUEZ accompagne les collectivités

    SUEZ accompagne les collectivités pour trouver les solutions les plus adaptées à chaque contexte spécifique suite à l’avis de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) publié le 2 avril 2020 qui impose de nouvelles précautions à l’épandage des boues issues du traitement des eaux usées.
  • Covid-19 : l’ANSES recommande de ne pas épandre les boues non hygiénisées

    Publié officiellement le 3 avril 2020, l’avis de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) impose de nouvelles contraintes à l’épandage des boues issues du traitement des eaux usées et va entraîner d’importants changements dans leur mode de gestion. Point sur les conséquences de cet avis sur les stations d’épuration.
  • Vous pouvez boire l’eau du robinet en toute confiance

    En cette période de pandémie de Coronavirus, SUEZ rappelle que l’eau du robinet peut être consommée en toute confiance.
  • TWITTER

    .@suez lance en France sa 5e offre d'actionnariat salarié https://t.co/ZWw1PRnKjE

    SUEZ France Il y a un jour
  • DIAGPERM 21, un système d’assainissement performant pour un patrimoine et un environnement préservés

    L’arrêté du 21 juillet 2015 impose aux collectivités dotées de systèmes d’assainissement supérieurs à 10 000 équivalents habitants de réaliser un diagnostic permanent...
  • 5 000 Milliards

    C'est le nombre de particules qui flottent dans les océans. Les microparticules de plastique trouvées dans le 7e continent se dégraderaient en nanoparticules trente mille fois plus petites que l'épaisseur d'un cheveu, extrêmement difficiles à collecter.
    [Expédition 7e continent, mars 2016]

  • Dépôts sauvages, comment agir ensemble ?

    Selon l’association Gestes Propres ce serait environ 520 000 tonnes de déchets sauvages qui auraient été jetés en 2018 en France. Face à cette problématique d’ampleur nationale, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a publié en février dernier une étude sur le sujet, basée sur des retours d’expérience venant des territoires. Mais comment pouvons-nous mieux appréhender ces actes et quelles solutions existent pour pallier efficacement au dépôt sauvage dans nos villes et territoires ?
  • Comment protéger les réseaux d’eau potable des risques de malveillances ?

    L’eau est l’aliment le plus contrôlé en France avec pas moins de 54 critères de potabilité. Ainsi, assurer l’accès à l’eau potable généralisé et de manière permanente pour tous est un engagement de tous les instants. De ce fait, il est capital de s’assurer que les installations soient bien protégées afin de ne pas mettre en jeu la sécurité des biens et des consommateurs. Quelles solutions existent-ils pour éviter ces risques de malveillance ?