Chargement en cours

  • Radio-relève et télé-relève, deux technologies pour la relève de l’eau à distance

    Si vous n’êtes pas sollicité pendant les campagnes de relève des compteurs d’eau, votre commune utilise peut-être de la radio relève, à moins qu’il ne s’agisse de compteurs d’eau télérelevés en réseau fixe ? Le point sur chacune de ces solutions.
  • Et si les compteurs communicants ON’connect™ permettaient de réaliser des économies en eau et en énergie ?

    Parvenir à faire des économies sur les charges fixes n’est pas toujours facile. Pourtant, des leviers existent notamment grâce à l’analyse avancée des données de l’eau. Une connaissance fine des habitudes de consommation permet en effet de mieux maîtriser sa consommation d’eau chaude sanitaire pour réduire à la fois les dépenses en eau et en énergie. Un bénéfice économique et environnemental.
  • Le renouvellement des canalisations, un des axes d’amélioration de la performance des réseaux

    Selon le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, les réseaux de distribution d’eau présentent des pertes de plus de 20 % en moyenne. Les fuites d’eau sont l’affaire de tous : consommateurs, collectivités, opérateurs des services d’eau. Réduire les pertes en eau des réseaux répond en effet à des enjeux environnementaux, économiques, sanitaires et de continuité de service.
  • Des résultats exceptionnels pour les compteurs d’eau intelligents de Mont de Marsan

    Pour améliorer son service aux abonnés, la régie de l’eau de Mont de Marsan a choisi l’offre de compteurs d’eau intelligents ON’connect™ de SUEZ. Une relation de confiance s’est rapidement installée entre les équipes de la collectivité et celles de SUEZ, une des clés de la réussite du projet.
  • Un colloque pour répondre aux défis des crises de la ville et des futurs de l’urbain

    Du 3 au 6 mai prochain, SUEZ organise avec ses partenaires un colloque au Centre culturel international de Cerisy (50). Des témoignages d’élus, d’architectes, de chercheurs et d’écrivains, rythmeront ces journées et apporteront un éclairage et des éléments des réponses aux défis posées par les inégalités urbaines. Participation sur inscription.
  • Bien accompagner les populations fragiles

    L’eau est un bien de première nécessité que ce soit en France ou ailleurs. L’accès au service de l’eau est l’un des 17 engagements de Développement Durable établis par les Nations Unies sur la période 2017 – 2030. En France, le cadre réglementaire a été enrichi les deux dernières décennies pour garantir « l’eau pour tous ». C’est pour répondre à ce droit fondamental que SUEZ s’est engagé de manière proactive vis-vis des clients les plus fragiles en s’appuyant sur une démarche de prévention et d’accompagnement. Ils peuvent dès lors trouver auprès de leur opérateur une écoute et des solutions concrètes.
  • Histoire d’un hackathon pour améliorer la qualité de vie à Saint-Etienne

    Fin mars se tenait un événement inédit à Saint-Etienne : un hackathon. Le but ? Réunir des étudiants, citoyens et professionnels afin de réfléchir à une problématique commune : améliorer la qualité de vie des habitants du quartier Tarentaize-Beaubrun-Couriot. Pour ce faire, SUEZ et la Métropole de Saint-Etienne ont mis à disposition des participants des données en Open Data comme le trafic ou la consommation énergétique de manière à ce que les participants puissent imaginer de nouveaux services aux citoyens.
  • Les zones de rejet végétalisées : des services rendus par la nature

    L’Organisation des Nations unies a choisi cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau le 22 mars, d’explorer les différentes manières dont la nature peut permettre de surmonter les défis de l'eau du 21ème siècle. C’est l’ambition des zones de rejet végétalisées, qui se développement sensiblement en France depuis une quinzaine d’années.

  • Comment la nature peut-elle inspirer une gestion durable de la ressource en eau ?

    La journée mondiale de l’eau est l’occasion de mettre à l’honneur une ressource fragile, d’attirer l’attention sur la nécessité de la préserver et de promouvoir sa gestion durable. Pour l’édition 2018, l’ONU a choisi la thématique : « La réponse est dans la nature ».
  • Les Français satisfaits et confiants dans l’eau du robinet

    Les Français disent avoir confiance dans l’eau du robinet (80% en 2017*) et sont de plus en plus enclins à en consommer (64% des Français déclarent boire de l’eau du robinet*).