Chargement en cours

  • La déconstruction sélective des bâtiments, c’est possible !

    SUEZ propose aux professionnels publics et privés, en charge de grands projets d’aménagement, une solution innovante permettant une déconstruction sélective de grands bâtiments dans le but de maximiser le réemploi et le recyclage. Baptisée batiRIM®, cette démarche d’anticipation et de conseil s’appuie sur un outil digital de modélisation unique, le RIM®, et intègre encore plus l’économie circulaire au cœur des chantiers.
  • Organix®, la première place de marché des matières organiques

    Lancée il y quelques mois par SUEZ, Organix® est la première place de marché des matières organiques. Cette plate-forme innovante permet de mettre en relation les producteurs de déchets organiques (industriels de l’agro-alimentaire, coopératives…) et les exploitants de méthaniseurs qui transforment ces déchets en énergie. Ils peuvent y effectuer de manière simple et sécurisée des transactions, SUEZ assurant la logistique et le transport.
  • Le renouvellement des canalisations, un des axes d’amélioration de la performance des réseaux

    Selon le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, les réseaux de distribution d’eau présentent des pertes de plus de 20 % en moyenne. Les fuites d’eau sont l’affaire de tous : consommateurs, collectivités, opérateurs des services d’eau. Réduire les pertes en eau des réseaux répond en effet à des enjeux environnementaux, économiques, sanitaires et de continuité de service.
  • Les zones de rejet végétalisées : des services rendus par la nature

    L’Organisation des Nations unies a choisi cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau le 22 mars, d’explorer les différentes manières dont la nature peut permettre de surmonter les défis de l'eau du 21ème siècle. C’est l’ambition des zones de rejet végétalisées, qui se développement sensiblement en France depuis une quinzaine d’années.

  • Comment la nature peut-elle inspirer une gestion durable de la ressource en eau ?

    La journée mondiale de l’eau est l’occasion de mettre à l’honneur une ressource fragile, d’attirer l’attention sur la nécessité de la préserver et de promouvoir sa gestion durable. Pour l’édition 2018, l’ONU a choisi la thématique : « La réponse est dans la nature ».
  • Le Grand Poitiers : la « détection des fuites d’eau a permis une économie sur 2 ans d’environ 960 000 m³ »

    La direction Eau – Assainissement de Grand Poitiers, communauté urbaine de 40 communes, gère en régie directe la production et la distribution de l’eau potable pour plus de 143 000 habitants (13 communes). Malgré des investissements réalisés pour renouveler des tronçons de réseau et des campagnes de recherche de fuites systématiques, le rendement du réseau de la collectivité s’établissait à 78,1 % en 2015, un résultat insatisfaisant pour la collectivité soucieuse de la préservation de la ressource en eau. Après une sectorisation du réseau menée en 2010, la direction Eau - Assainissement a lancé fin 2015 un appel d’offre remporté par le groupement Sewerin, pour la fourniture et l’installation de 600 prélocalisateurs capteurs acoustiques de fuite et SUEZ Smart Solutions, pour le déploiement de ses solutions ON’Connect™ et AQUADVANCED® Réseaux d’eau.
  • L’eau en montage, une gestion complexe

    L’image d’Epinal laissant à penser que les manteaux blancs neigeux des montagnes assurent aux stations une ressource en eau inépuisable et accessible est loin de la réalité. Les défis sont plus nombreux qu’il n’y paraît et il est important de mettre en place des solutions capables de satisfaire les différents usages en eau auquel elles doivent répondre. En effet, cette performance de la gestion des ressources en eau à la montagne constitue un enjeu majeur pour le développement des stations de ski puisqu’elle conditionne l’accueil du public, la préservation du milieu naturel et les conditions d’enneigement des pistes.
  • Agde réutilise ses eaux usées pour arroser son golf

    Entretien avec Gilles d'Ettore qui, depuis le début de son mandat a engagé sa ville dans une politique ambitieuse de gestion globale du cycle de l’eau afin de mieux préserver la ressource en eau. Un esprit visionnaire qui lui permet aujourd’hui de proposer aux Agathois l’arrosage du golf avec les eaux usées traitées de sa station d’épuration.
  • Comment aider au développement de demain ?

    Préserver la ressource en eau est un enjeu majeur au service duquel le programme SUEZ Agir pour la ressource en eau récompense chaque années des projets innovants.
  • Le potentiel de l'eau circulaire pour les collectivités

    L’eau est une ressource fragile dont la réutilisation et la valorisation offrent des perspectives encourageantes pour sa préservation. Réalimenter les nappes et réutiliser l’eau usée traitée sont des solutions alternatives qui limitent les prélèvements tout en assurant une eau de qualité et en quantité. Découvrez des dispositifs exemplaires ainsi qu’un outil innovant pour dépolluer l’air tout en créant de l’énergie verte.