Chargement en cours

AQUADVANCED® : les réseaux d’eau d’Alger placés sous haute surveillance

AQUADVANCED® : les réseaux d’eau d’Alger placés sous haute surveillance

Publié le 05 février 2019

Depuis 2006, SUEZ s’est associé à la SEAAL (Société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger) pour offrir aux Algérois qui ne connaissaient jusqu’alors qu’une distribution discontinue, un accès à l’eau potable 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Un vrai challenge dans cette région particulièrement aride, où la ressource en eau est critique et l’urbanisation galopante. C’est donc dans un contexte complexe qu’en 2016, SEAAL a choisi de s’équiper d’AQUADVANCED® Réseaux d’Eau, une solution logicielle temps réel dédiée à la gestion de la performance du réseau et à la préservation des ressources en eau. Pari réussi.

Objectif 1 : Réduire les pertes en eau

Pour cela, les équipes de SEAAL procèdent au pilotage des eaux non facturées (ENF), comprenant les pertes physiques (fuites visibles et invisibles, débordements) et les pertes commerciales (branchements illicites, compteurs vieillissants, erreurs de facturation, de relève…). Avec le soutien de la solution AQUADVANCED® Réseaux d’Eau, la recherche de fuite devient réactive via la surveillance du débit en temps réel, mettant ainsi les fuites d’eau, « sous contrôle ». Les opérateurs peuvent ainsi mieux les identifier, les localiser et réagir dans les 24 à 48h. Le résultat ? Une contribution reconnue à l’amélioration du rendement de réseau passé de 54,7% en 2017 à 57,8% aujourd’hui, soit un gain de près de 13 millions de m3 d’eau !

 

Objectif 2 : Optimiser la gestion de la pression

Telle est la deuxième fonction d’AQUADVANCED® Réseaux d’Eau qui exploite pour cela les données issues des 200 capteurs de pression installés sur les canalisations d’Alger, permettant de suivre les 138 étages de pression régulée que comptent la ville. Le principe : si la pression se fait trop forte, avec pour conséquence l’aggravation des pertes en eau, les équipes optimisent les 192 vannes de régulation pour « casser » cette pression excessive. Jusqu’en 2017, le contrôle de ces vannes ne se faisait qu’une fois par an : une démarche systématique couteuse remplacée par un module de calcul dit « d’optimisation réactive » : en fonction de la Pression Minimum de Pointe et après comparaison d’une valeur cible, le système est en mesure de détecter les anomalies en cas de dépassement ou de pression trop faible, pour agir dans les plus brefs délais. 

 

Objectif 3 : Préserver la ressource

Jusqu’en 2006, Alger connaissait une alimentation en eau discontinue avec une interruption du service la nuit. Grâce à la volonté affichée de l’état Algérien et à ses partenaires, la distribution est devenue continue, mais l’accès à l’eau n’en demeure pas moins critique dans cette région où la pression démographique est particulièrement forte. Dans certaines communes environnantes où la distribution intermittente reste de mise, des plannings de distribution permettent de gérer les opérations. Pour améliorer leur bonne mise en œuvre, des capteurs de pression sont installés, permettant de contrôler le bon respect des plannings et d’éviter tout abus. « Le nouveau module d’AQUADVANCED® que nous allons développer, explique Vincent Fournier expert ENF, permettra de professionnaliser la gestion de ces plannings de distribution. Dans ce but, un pilote sera prochainement déployé sur Tipaza, ville côtière située à 70 kilomètres d’Alger ».

Amélioration du rendement du réseau, préservation d’une ressource rare et fragile, amélioration du service au bénéfice des consommateurs : tels sont les objectifs des équipes de SEAAL qu’AQUADVANCED® Réseaux d’Eau accompagne au quotidien sur Alger et bientôt Tipaza : 

  • 6 600 km de réseau d’eau
  • 854 000 clients desservis
  • 1 200 000 m3 d’eau potable produits par jour
  • 238 secteurs hydrauliques et 138 étages de pression

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Comment inspecter 100% des réseaux d’assainissement ?

    Parce que certains ouvrages sont dangereux et difficiles d’accès, seuls 80% des réseaux peuvent aujourd’hui être inspectés. La réglementation s’amplifie et les réseaux vieillissent. Dès lors, ce taux de couverture n’est pas suffisant. Alors, à quelles solutions les collectivités peuvent-elles avoir recourt pour connaître les 20% restants et s’assurer de leur bon fonctionnement ?
  • IoT, mais encore ?

    Data Analytics, Machine Learning, IoT : la technologie inonde nos contenus de ces termes nouveaux qui nous laissent parfois perplexes. Pour s’y familiariser, votre Smart News vous propose désormais un éclairage rapide sur l’un de ces « mots clé » afin que l’univers de la « Tech » n’ai plus de secret pour vous. Ce mois-ci nous nous attaquons à l’IoT, domaine incontournable notamment dans les métiers de l’environnement où se multiplient les « objets intelligents. »
  • SUEZ Smart Solutions : 10 ans d'innovation !

    SUEZ Smart Solutions – 3S pour les intimes – souffle sa dixième bougie. Depuis une décennie, la Business Unit accompagne le développement commercial du Groupe SUEZ, en France et à l'international. Le 17 janvier dernier, une soirée célébrait ce parcours jalonné de succès