Chargement en cours

Anvers adopte la solution AQUADVANCED® de SUEZ pour le pilotage de son réseau de distribution d'eau

Anvers adopte la solution AQUADVANCED® de SUEZ pour le pilotage de son réseau de distribution d'eau

Publié le 12 septembre 2019

La compagnie des eaux water-link produit environ 140 millions de m3 d'eau par an, dont 47 millions de m3 sont livrés à d'autres opérateurs d'eau et 93 millions de m3 permettent d’alimenter en eau potable les 620 000 habitants de la région anversoise et les industries du port d'Anvers.

Doté d’un vaste réseau de distribution, water-link a choisi de mettre en place un outil de surveillance dans l’objectif de réduire les pertes en eau et d’améliorer significativement la performance hydraulique de son réseau de distribution d’eau potable. A l'issue d'un appel d'offres, water-link a attribué à SUEZ Smart Solutions un contrat de 5 ans pour le déploiement et la maintenance du logiciel AQUADVANCED® Réseaux d’Eau.

Une solution axée sur l’interprétation intelligente des données et le suivi d’indicateurs de performance

Les exploitants de water-link souhaitaient suivre en temps réel des données comme le débit, la pression ou la qualité de l'eau pour analyser et améliorer la performance hydraulique de son réseau constitué de 2600 km de canalisations. Ces données existaient déjà mais étaient intégrées dans des logiciels différents. "Le logiciel AQUADVANCED® Réseaux d’Eau permet une visualisation immédiate de la sectorisation du réseau et de sa performance grâce à des algorithmes avancés et des indicateurs de performance pertinents", explique Gert Verschooten, Responsable d’Exploitation chez water-link, "AQUADVANCED® peut intégrer les informations de toutes nos différentes plateformes logicielles (ERP, Bases de données, SIG...) et les afficher de manière simple et ergonomique grâce à une interface intuitive et conviviale".

Une collaboration réussie entre SUEZ et water-link

"Les équipes SUEZ ont été très performantes dans la mise en place d’un pilote à Ekeren, un quartier d'Anvers. La coopération entre nos deux organisations a été très constructive et nous a permis de bénéficier directement des avantages de la solution " ajoute Steven De Schrijver, Directeur des Opérations chez water-link. En démarrant par un projet sur une zone limitée du réseau d'eau, l'entreprise flamande a pu tester et apprécier les atouts du système avec ses données réelles. "Le logiciel AQUADVANCED® Réseaux d’Eau a été développé par des exploitants de réseaux pour des exploitants de réseaux et c'est ce qui fait vraiment la différence" complète Gert Verschooten. Le logiciel AQUADVANCED® Réseaux d’Eau est utilisé par plus de 600 clients dans le monde. Au fil des ans, ces contrats ont conduit à la mise en place de nouvelles fonctionnalités, améliorant la fiabilité, la pertinence et l'efficacité du logiciel. "Nous plaçons nos clients au cœur de la stratégie d'évolution du logiciel. Les utilisateurs bénéficient d'une roadmap produit dynamique incluant des améliorations du socle de fonctions existantes ainsi que l’implémentation de nouvelles fonctionnalités proposées et demandées par la communauté d’utilisateurs " précise Pierre-Emmanuel Louvet, Responsable Commercial régional chez SUEZ Smart Solutions.

Un système de supervision en temps réel pour améliorer la performance du réseau d'eau

Parallèlement au déploiement du logiciel AQUADVANCED® Réseaux d’Eau, water-link va mettre en place la sectorisation de son réseau hydraulique afin de suivre la consommation d'eau par secteur hydraulique et augmenter la réactivité des interventions sur le terrain par une localisation plus précise des événements. Gert Verschooten confirme : "Nous connaîtrons et comprendrons beaucoup mieux le comportement de notre réseau de distribution. Cela nous aidera à atteindre nos objectifs de réduction de l'indice linéaire de pertes (ILP) du réseau et à répondre aux attentes du régulateur flamand de l'eau. Ce projet devrait également contribuer à l'optimisation de notre stratégie de pompage d'eau motivée par les nombreux nouveaux projets industriels en cours dans le port d'Anvers".

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Qualité de l'eau potable : micropolluants et microplastiques, ce qu'il faut savoir

    On les dit toxiques et dangereux, on les soupçonne d’être cancérigènes ou de perturber le système endocrinien. Les micropolluants organiques sont très nombreux dans notre environnement. La commission européenne a recensé pas moins de 110 000 molécules différentes !
  • Beau comme un camion, une initiative de sensibilisation au tri et à la valorisation des déchets dans le bassin d’Arcachon

    SUEZ accompagne depuis plusieurs années les collectivités locales, soucieuses de gérer les risques liés à l’épuisement des ressources. A ce titre, la Communauté d’Agglomération du Bassin d’Arcachon Nord (COBAN) a fait appel à SUEZ pour un projet inédit d’habillage des camions de collecte des ordures ménagères.
  • Dépôts sauvages, comment agir ensemble ?

    Selon l’association Gestes Propres ce serait environ 520 000 tonnes de déchets sauvages qui auraient été jetés en 2018 en France. Face à cette problématique d’ampleur nationale, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a publié en février dernier une étude sur le sujet, basée sur des retours d’expérience venant des territoires. Mais comment pouvons-nous mieux appréhender ces actes et quelles solutions existent pour pallier efficacement au dépôt sauvage dans nos villes et territoires ?