Chargement en cours

Comment SUEZ aide-t-il ses clients à réduire leur empreinte carbone ?

Comment SUEZ aide-t-il ses clients à réduire leur empreinte carbone ?

Publié le 24 novembre 2016

Objectif : accompagner les entreprises et les collectivités dans la mise en place d'une stratégie carbone et d'un plan d'action pour réduire leurs émissions de CO2.

Pourquoi réaliser un bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) ?

• C'est une obligation réglementaire.
Le bilan carbone s'intègre au plan climat-air-énergie territorial (PCAET), visant une réduction des GES, de la dépendance énergétique et la limitation de la vulnérabilité climatique sur l'ensemble d'un territoire. La méthode de calcul des émissions de gaz à effet de serre engendrées par les activités des entreprises privées de plus de 500 salaries, des organisations publiques de plus de 250 employés et des collectivités de plus de 50 000 habitants a été développée en 2004 par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et rendue obligatoire le 31 décembre 2012. Ces bilans sont à réaliser tous les quatre ans selon l'article 75 du Grenelle 2 et le décret du 24 décembre 2015.

• C'est un indispensable pour réduire ses émissions.
SUEZ, pour son activité eau en France, a réalisé son dernier bilan carbone en 2015* : 500 kt éq. CO² d'émissions générées et 33 kt éq. CO² évitées, grâce à des solutions ciblées, telles que la méthanisation, la récupération de la chaleur des eaux usées pour chauffer des équipements ou encore l'épandage des boues issues des stations d'épuration. En 2014, SUEZ a évité 8,9 millions de tonnes d'émissions de GES.

Par quelles actions ?

SUEZ accompagne ses clients dans la mise en place de cette démarche carbone à travers un plan d'action qui vise à :

• quantifier les émissions de gaz à effet de serre de leur activité ;
• identifier les principales sources d'émissions ;
• mettre en place des solutions permettant de maîtriser et de réduire les GES.

Pour quel résultat ?

SUEZ s'engage auprès de ses clients à éviter 60 millions de tonnes d'émission de GES d'ici à 2020. Engagement pris dans le cadre de la feuille de route développement durable 2012-2016. Afin de s'en assurer, un bilan des actions entreprises est réalisé à mi-contrat et, si besoin, le plan d'action est réajusté. En fin de contrat, un nouveau bilan carbone est opéré pour confirmer l'atteinte de cet objectif.
* Données de l'année d'exploitation 2014.

Louis Chatenet, Ingénieur support SUEZ
Depuis 2009, nous établissons un bilan carbone d'une partie de nos activités liées au service de l'assainissement de Bordeaux Métropole. En 2016, la SGAC (Société de gestion de l'assainissement de Bordeaux Métropole), filiale de SUEZ, a mis en place un bilan complet qui prend en compte la totalité du périmètre affermé (exploitation, renouvellement, émissions évitées). Nous avons opté pour un outil qui réalise des simulations. Faut-il sécher les boues ou privilégier une filière sans séchage impliquant davantage de transport ? Nous sommes désormais capables de répondre à ces questions afin de déployer la solution la moins émettrice. Le bilan devient alors un outil prospectif.

POUR CONTINUER LA LECTURE