Chargement en cours

Comment construire sans détruire

Publié le 16 septembre 2015

L’obligation de déclaration préalable des travaux.

Chaque année, 100 000 dommages sont à déplorer sur les réseaux, au cours de chantiers.
Plusieurs millions de chantiers sont réalisés tous les ans sur la voirie, dans le domaine public ou à l'intérieur de propriétés privées. Ils sont souvent effectués à proximité de réseaux enterrés, aériens ou subaquatiques. Un plan d'actions a donc été mis en place par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie pour prévenir les accidents. Depuis le 1er juillet 2012, toute entreprise envisageant de réaliser des travaux à proximité d'autres réseaux a l'obligation de déclarer ces travaux au préalable sur le nouveau téléservice www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr. S'y trouve la liste des exploitants auxquels adresser les nouvelles déclarations réglementaires de projet de travaux. Ces déclarations peuvent être dématérialisées depuis le 7 juillet 2014.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Infrastructures de l’eau, un patrimoine à sauvegarder

    Les conclusions de la première séquence des Assises de l’eau, rendues publiques le 29 Août dernier par le Premier ministre, ont abouti à la décision, celle d’une accélération des travaux de renouvellement des infrastructures via la mise en place de nouveaux schémas de financement. Dans ce contexte, les diverses solutions techniques développées par le Groupe SUEZ constituent un moyen de faciliter la mise en œuvre des chantiers et d’améliorer l’efficience des investissements.
  • E-santé, industrie 4.0, smart cities, voitures connectées…Un réseau pour chaque secteur applicatif, est-ce justifié ?

    Pour l'Internet des objets (IoT), force est de constater que l’offre technologique en matière de réseaux de communication est vaste et n’en finit pas de se diversifier : LPWAN, Wireless M-Bus, NB-IoT ou encore 5G. Pourtant, la multiplicité des réseaux n’est pas une nouveauté. Depuis les réseaux TETRA jusqu’aux dernières technologies IoT en passant par les réseaux de téléphonie mobile, chacune de ces solutions a (ou ont eu) sa raison d’être, même si la question légitime de la convergence et de la standardisation se pose.
  • La question : Faut-il indiquer le prix de l'eau au litre sur la facture ?

    La question : Faut-il indiquer le prix de l'eau au litre sur la facture ?

    Oui, à partir du 1er janvier 2017, la facture devra mentionner le prix du litre d'eau toutes taxes comprises.