Chargement en cours

Comment lutter contre les dangers du street pooling ?

Comment lutter contre les dangers du street pooling ?

Publié le 13 juin 2018

Depuis plusieurs années, on assiste, à chaque vague de chaleur, à l’émergence d’un phénomène venu tout droit des Etats-Unis : le street pooling ou l’ouverture sauvage de poteaux et bouches d’incendie pour se rafraîchir. Ces pratiques dangereuses aux graves répercussions ne sont pourtant pas une fatalité pour les collectivités car des solutions existent pour lutter contre ces actes de malveillance.

En quoi est-ce dangereux ?

L’ouverture des bouches d’incendie n’est pas un acte anodin et les dangers sont à la fois humains, matériels et environnementaux.

  • Des risques conséquents de toute nature

En premier lieu, les auteurs et l’environnement immédiat peuvent subir de graves blessures en raison de la forte pression de l’eau ou être électrocutés si les geysers atteignent les fils électriques ou des équipements électriques urbains. Par ailleurs, ces piscines de rues provoquent de véritables désordres en raison de l’inondation que cette ouverture non maîtrisée entraine : accident de la route avec des risques d’aquaplaning pour les véhicules ou encore inondation dans les caves et les habitations. Par ailleurs, le street pooling affecte le bon fonctionnement du service public de lutte contre les incendies et peut également provoquer des casses de canalisations provoquées par des fortes fluctuations de pression de l’eau dans les canalisations. Des ruptures d’alimentation en eau, une diminution des débits, voire des manques d’eau, peuvent être lourds de conséquences en cas d’incendie ou de stress hydrique. Ces actes sont passibles de sanctions pénales très fortes.

  • L’eau ne doit pas être gaspillée.

Ces actes de malveillance ont également d’importantes répercussions sur la ressource en eau car ces geysers inopinés augmentent les prélèvements de ressources naturelles, détournent l’usage final des prélèvements destinés à délivrer de l’eau potable. Ces actes malveillants sont encore plus graves pour les régions qui ont des difficultés de ressources en eau ou des périodes de sécheresse répétées : ils obligent parfois à puiser dans les réserves en eau initialement prévues pour gérer la période de sécheresse ou en cas d’incendie. Il s’agit d’une véritable perte pour l’ensemble des usagers, qui peuvent subir des restrictions d’usage, et pour les collectivités qui doivent en supporter le coût financier.

Comment lutter contre ces pratiques ?

Face à ces désordres civiques, la pédagogie s’impose pour faire prendre conscience des conséquences liées à ces comportements et des sanctions associées. Pour les collectivités, une solution innovante existe, leur permettant d’être informées en temps réel des ouvertures de poteaux d’incendie et de déclencher une intervention pour les refermer. SUEZ a développé un capteur permettant de détecter la manipulation des poteaux incendie. Les données, remontées dans Aquadvanced ™, permettent d’estimer le volume d’eau perdu ; les télé-contrôleurs, au sein des centres VISIO de SUEZ, peuvent ensuite décider de déclencher une intervention le cas échéant. Le bénéfice est double : à la fois pour l’environnement car l’on diminue les volumes d’eau perdu et pour la sécurité des personnes et des biens avec par exemple une meilleure maintenance des poteaux.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Des poteaux d'incendie connectés

    Plusieurs communes du sud de l’Île-de-France viennent d’équiper leurs poteaux d’incendie de capteurs. Les données de ces « smart hydrants » sont envoyées en temps réel au centre de pilotage VISIO.
  • Des technologies intelligentes pour préserver la ressource

    La technologie AquadvancedTM autorisera la surveillance du réseau en temps réel.
  • L'eau au service des personnes âgées

    Dans un contexte de vieillissement de la population, favoriser le maintien des personnages âgées à domicile est un enjeu croissant auquel les collectivités font face.
    La plateforme ON’connect™ generation destinée aux familles et aux structures sociales des collectivités (CCAS, résidence Autonomie) propose un service d’accompagnement préventif des personnes âgées isolées pour favoriser l’autonomie et le maintien à domicile.