Chargement en cours

Diagperm21, le diagnostic permanent des systèmes d'assainissement

Diagperm21, le diagnostic permanent des systèmes d'assainissement

Publié le 04 mars 2020

Comment rendre les systèmes d’assainissement plus performants et limiter leur impact sur l’environnement ?

La réponse en image, avec DIAGPERM 21:

L’arrêté du 21 juillet 2015 impose aux systèmes d’assainissement supérieurs ou égaux à 10 000 équivalents habitants, la mise en œuvre d’un diagnostic permanent d’ici 2021. Et certaines collectivités ont déjà déployé ce programme d’amélioration continue de la performance de l’assainissement. Mais le nouveau service DIAGPERM 21 proposé par SUEZ va plus loin. C’est une méthode sur-mesure, adaptée aux spécificités de chaque territoire. Cette offre de service permet une vision à 360° du système d’assainissement grâce à une démarche structurée et progressive, réalisée en co-construction avec la collectivité.

Le texte réglementaire du 21 juillet 2015 n’impose pas de méthode pour mettre en place cette démarche d’amélioration continue, afin de laisser les collectivités libres d’adapter leurs programmes aux spécificités et aux enjeux locaux. Mais il ne s’agit pas seulement de gérer les flux issus des réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées ; il s’agit également d’engager une véritable gestion patrimoniale des systèmes d’assainissement, qui prendra en compte l’état structurel et fonctionnel des infrastructures et la réduction de leurs effets sur les milieux naturels.

Les retours d’expérience des premières collectivités montrent que le diagnostic permanent nécessite la gestion d’un véritable système d’information et le suivi d’indicateurs de performance.
DIAGPERM21, c’est proposer aux collectivités une méthodologie complète pour réussir le diagnostic permanent de leur système d’assainissement. C’est une démarche structurante qui couvre 3 domaines : patrimoine, fonctionnement et environnement. Elle démarre par deux étapes : identification des grands enjeux du système. Puis mise en place d’un plan d’actions et d’indicateurs, afin de quantifier et d’objectiver le plan d’action.
SUEZ réalise ensuite un suivi de ces indicateurs et en fait une restitution régulière, pour animer un plan d’amélioration continue du système particulièrement utile pour répondre aux demandes de la police de l’eau et pour alimenter des dossiers de demande de subvention auprès des Agences de l’Eau.

POUR CONTINUER LA LECTURE