Chargement en cours

Du nouveau pour la gestion des données d'exploitation chez Storengy

Du nouveau pour la gestion des données d'exploitation chez Storengy

Publié le 21 juin 2016

Premier opérateur de stockage de gaz naturel en Europe, Storengy filiale d’Engie a choisi le logiciel Aquacalc™ de SUEZ pour assurer la gestion des millions de données de comptage générées par l’activité de ses 14 sites de stockage en France. Une première étape pour tester la pertinence d’une solution qui fait déjà référence dans le domaine de l’environnement.

Après une dizaine d’années d’utilisation de son logiciel de suivi des volumes de gaz mouvementés et stockés, les équipes de Storengy, avaient besoin de neuf. LUC (Liste Unique des données de Comptage) a donc fait place à LUC II, basé sur le logiciel Aquacalc™ développé par l’activité smart solutions de SUEZ « l’ensemble des briques logicielles étaient devenues obsolètes et n’auraient pas été supportées par les nouveaux data center»  indique Jean-Claude Arnault, expert technique au pôle informatique industrielle du département Surface de Storengy. A l’issue d’une phase d’appel d’offre, le choix du leader européen s’est donc porté sur Aquacalc™, un outil de gestion de données et de reporting mis en œuvre sur des centaines de sites dans le monde. « Aquacalc™ offre une ergonomie proche de notre outil actuel, ce qui facilite son appropriation par les 200 utilisateurs et cela pour un coût de développement moindre par rapport aux autres solutions» indique, Paul Bonneric, chargé de mission odorisation et mesurage de Storengy.  « Aquacalc™ est un outil conçu par et pour les industriels. Il est capable de collecter, de traiter et de stocker sur le long terme des millions de données d’exploitation très hétérogènes. C’est également un puissant outil de reporting qui permet de réaliser très facilement des bilans personnalisés pour chaque métier et chaque utilisateur » ajoute Olivier Chambard, chef de projet pour le déploiement du logiciel.

La finalité : fiabiliser les données acquises, les transformer pour piloter au plus juste les opérations et gagner du temps. Le déploiement d’Aquacalc™ par les équipes Smart Solutions de SUEZ qui a débuté à l’été 2015 est à présent finalisé sur deux sites pilotes. Le déploiement sur les 12 autres sites de Storengy est prévu pour juin 2016.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • L’open data est mort, vive les plateformes de données

    Le Big Data est mort et la croissance exponentielle des objets connectés se fait toujours attendre. Pourtant, les données sont bien présentes et font l’objet de toutes les attentions dans les premiers projets de villes intelligentes. Car la question désormais n’est plus seulement de les collecter ou de les utiliser, mais plus encore, de les partager. La ville smart et connectée en dépend, car aucun acteur ne détient toutes les informations. Tant d’opportunités que les territoires veulent saisir afin de poursuivre leur développement. Dijon, Saint-Etienne, Marseille, Angers, les villes comprennent progressivement l’intérêt de la donnée et de sa circulation, mais à quelles conditions ?
  • ON’connect, une solution pour améliorer le service de l’eau potable

    Depuis plus de 10 ans, SUEZ fait évoluer les compteurs d’eau. Devenus intelligents, ils communiquent à distance et s’inscrivent ainsi dans l’univers de l’IoT (internet of things) industriel.
    Fort de cette expérience unique et de 4 millions de compteurs connectés dans le monde, le groupe présente ON’connect™ : une technologie éprouvée permettant de connecter en toute sécurité des objets à grande échelle, de collecter et traiter des données de masse pour les acteurs de la ville.
  • Et si économiser l’eau devenait un jeu ?

    Difficile d’imaginer que l’eau puisse être le talon d’Achille de Singapour. Pourtant, l’île-république se doit d’innover sans cesse pour gérer au mieux son absence de ressources naturelles, y compris d’eau. Depuis 2015, le PUB, l’agence en charge de la gestion de l’eau de la cité-Etat, et SUEZ se sont associés afin de mettre en place une solution digitale innovante pour inciter les singapouriens à réduire leurs consommations d’eau au quotidien et diminuer la pression sur cette ressource fragile.