Chargement en cours

Radio-relève et télé-relève, deux technologies pour la relève de l’eau à distance

Radio-relève et télé-relève, deux technologies pour la relève de l’eau à distance

Publié le 15 mai 2018

Si vous n’êtes pas sollicité pendant les campagnes de relève des compteurs d’eau, votre commune utilise peut-être de la radio relève, à moins qu’il ne s’agisse de compteurs d’eau télérelevés en réseau fixe ? Le point sur chacune de ces solutions.

Commercialisée depuis une quinzaine d’années principalement par les fabricants de compteurs, la radio-relève ou encore relève dite « itinérante » permet une relève des index de consommation depuis l’extérieur de l’habitation, à pied ou en voiture, sans intervention au domicile de l’usager. Fonctionnant avec une technologie radio courte portée (émission fonctionnant à proximité du compteur), le dispositif consiste à récupérer l’index sur le terminal mobile de l’agent pour ensuite le transmettre au système d’information et permettre une facture calculée sur la base des consommations réelles. Ces solutions apportent une facturation plus juste, mais la fréquence de relève, souvent d’une à deux fois par an, ne permet pas de disposer de suffisamment d’informations pour identifier rapidement d’éventuelles anomalies comme des fuites ou des fraudes.

De son côté, la télé-relève avec les compteurs communicants ON’connect™, équipe déjà plus de 30% des compteurs d’eau en France gérés par SUEZ. Elle bénéficie maintenant d’un effet d’échelle intéressant lié à l’industrialisation des solutions proposées et à la valeur ajoutée des services offerts au gestionnaire de l’eau et aux consommateurs. 
Le compteur d’eau ne peut être réellement considéré comme « intelligent » qu’à partir du moment où la relève est non seulement réalisée à distance, mais également de manière automatique. Celle-ci peut alors s’effectuer quotidiennement et même plusieurs fois par jour, c’est là tout son intérêt. 
L'autre grande valeur ajoutée de ce système réside dans la richesse des données et des analyses fines que l'on peut en tirer. Elles permettent par exemple de détecter des dysfonctionnements comme des compteurs bloqués ou mal protégés du gel, de piloter de manière précise et quotidienne le rendement du réseau ou encore d’affiner la relation aux abonnés (ajustement des fréquences de facturation, gestion des contentieux).

Pour les consommateurs, des offres comme ON’connect™ donnent accès à de nouveaux services. Des alertes transmises par e-mail ou SMS en cas de fuite ou de consommation anormale, un portail web, sécurisé et personnalisé, depuis lequel ils peuvent suivre leurs consommations au quotidien ou encore accéder à une analyse fine de leur usage de l’eau, et des conseils pratiques pour réduire leurs dépenses. 

L’un des enjeux est bien de proposer, au-delà d’une facture juste, des outils pour la transition énergétique des territoires et l’accompagnement des usagers dans une consommation raisonnée des ressources.

Ces deux générations technologiques, au service différent cherchent, dans un cas comme dans l’autre, à apporter du confort aux consommateurs en permettant une relève à distance. A la collectivité d’opter pour celle qui correspond le mieux à son besoin.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Et si économiser l’eau devenait un jeu ?

    Difficile d’imaginer que l’eau puisse être le talon d’Achille de Singapour. Pourtant, l’île-république se doit d’innover sans cesse pour gérer au mieux son absence de ressources naturelles, y compris d’eau. Depuis 2015, le PUB, l’agence en charge de la gestion de l’eau de la cité-Etat, et SUEZ se sont associés afin de mettre en place une solution digitale innovante pour inciter les singapouriens à réduire leurs consommations d’eau au quotidien et diminuer la pression sur cette ressource fragile.
  • L’eau devient l'indicateur clé de la fréquentation de votre territoire

    Première destination touristique au monde, la France reçoit plus de 80 millions de visiteurs par an. Pour les communes touristiques, la maîtrise du phénomène de saisonnalité est un enjeu majeur, tant pour l’économie locale que pour la gestion des services publics. A cet égard, les données de consommation d’eau sont un excellent indicateur de l’intensité de la fréquentation. Relevées quotidiennement, elles peuvent, croisées avec d’autres informations, permettre d’obtenir une vision temps réel ou prédictive de l’intensité de la fréquentation sur un territoire.
  • Wize Alliance fête ses 1 an et le développement de sa technologie

    Le 23 mai 2018 dernier se tenait une matinée ouverte aux couleurs de Wize Alliance afin de mieux faire connaître les opportunités offertes par la technologie éponyme. Aux côtés des membres de l’association, ce sont ainsi plus de 80 personnes qui se sont retrouvées en plein cœur de Paris, en présence de Edouard Sauvage, Directeur général de GRDF et nouveau président de l’Alliance.