Chargement en cours

Singapour fait face aux orages

Singapour fait face aux orages

Publié le 28 juillet 2017

Avec près de 2400 mm de précipitations annuelles la presqu’île de Singapour connaît une problématique de gestion des eaux pluviales critique. Les pluies tropicales intenses et quasi quotidiennes mettent en effet à rude épreuve les infrastructures de rétention, menaçant d’inondation une population urbaine très dense (5,5 million d’habitants) et en perpétuelle croissance. L’impact des eaux de pluies chargées en pollution est également un enjeu majeur pour ce pays touristique, soucieux de la biodiversité de ses milieux naturels.

Maîtrise du risque d’inondation…

Au cœur de l’activité commerciale et récréative de Singapour, la Marina Bay à la confluence de 5 rivières, est située dans la partie basse de la ville. C’est aussi l’un des points stratégiques de régulation des flux d’eau de pluie pour partie stockées dans le Mariana Barrage.

C’est notamment pour optimiser le fonctionnement de cet ouvrage que l’autorité Singapourienne en charge de la production, de la  collecte et du traitement de l’eau (Public Utility Board) a fait le choix de mettre en place le système temps réel  AQUADVANCED® Assainissement. Basé sur des prévisions météo fines, le logiciel prédictif en cours d’installation doit aider au pilotage du barrage de la baie pour prévenir au mieux les inondations grâce à des stratégies de pilotage basées sur la collecte et l’analyse des données. Le transfert des volumes d’eau du réseau de la ville vers la mer pourra ainsi être optimisé, tout en préservant la qualité de l’eau rejetée dans le milieu naturel

En récoltant des données issues des capteurs positionnés sur le réseau, l’application donne une vision synthétique sur les événements pluvieux passés et agrège plusieurs types de données disponibles en temps réel pour donner notamment des modèles hydrologique et hydraulique.

…et surveillance temps réel de la qualité de l’eau

Une autre problématique majeure pour Singapour est l’amélioration de la qualité de l’eau. Les conséquences environnementales et sanitaires d’une mauvaise qualité de l’eau peuvent-être très sérieuses: mortalité piscicole, blooms algaux (prolifération nocive d’algues),... autant de risques qui mettent en danger la santé de la population. 19 stations de mesure réparties dans toute la ville sont équipées de capteurs dont les données vont être récoltées par le système AQUADVANCED®Assainissement. En mesurant plusieurs paramètres comme la température, le pH ou encore la concentration de chlorophylle, l’application va proposer un tableau de bord qui synthétise l’état de la qualité dans les canaux et faciliter la prise de décision au quotidien ou lors de situations de crise

Au final, il s’agit pour les autorités de Singapour de disposer d’un système centralisé offrant une vision globale, simple et temps réel du réseau d’assainissement pour une prise  de décision beaucoup réactive, en particulier lors de situations de crises comme lors de forts orages.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • L’open data est mort, vive les plateformes de données

    Le Big Data est mort et la croissance exponentielle des objets connectés se fait toujours attendre. Pourtant, les données sont bien présentes et font l’objet de toutes les attentions dans les premiers projets de villes intelligentes. Car la question désormais n’est plus seulement de les collecter ou de les utiliser, mais plus encore, de les partager. La ville smart et connectée en dépend, car aucun acteur ne détient toutes les informations. Tant d’opportunités que les territoires veulent saisir afin de poursuivre leur développement. Dijon, Saint-Etienne, Marseille, Angers, les villes comprennent progressivement l’intérêt de la donnée et de sa circulation, mais à quelles conditions ?
  • ON’connect, une solution pour améliorer le service de l’eau potable

    Depuis plus de 10 ans, SUEZ fait évoluer les compteurs d’eau. Devenus intelligents, ils communiquent à distance et s’inscrivent ainsi dans l’univers de l’IoT (internet of things) industriel.
    Fort de cette expérience unique et de 4 millions de compteurs connectés dans le monde, le groupe présente ON’connect™ : une technologie éprouvée permettant de connecter en toute sécurité des objets à grande échelle, de collecter et traiter des données de masse pour les acteurs de la ville.
  • Et si économiser l’eau devenait un jeu ?

    Difficile d’imaginer que l’eau puisse être le talon d’Achille de Singapour. Pourtant, l’île-république se doit d’innover sans cesse pour gérer au mieux son absence de ressources naturelles, y compris d’eau. Depuis 2015, le PUB, l’agence en charge de la gestion de l’eau de la cité-Etat, et SUEZ se sont associés afin de mettre en place une solution digitale innovante pour inciter les singapouriens à réduire leurs consommations d’eau au quotidien et diminuer la pression sur cette ressource fragile.