Chargement en cours

Journée Mondiale du handicap : SUEZ à l’écoute de tous

Journée Mondiale du handicap : SUEZ à l’écoute de tous

Publié le 02 décembre 2019

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus d’un milliard de personnes sont en situation de handicap en 2019. Parmi ces personnes, 20% traversent des difficultés fonctionnelles dans leur vie quotidienne. Les déficiences visuelles et auditives sont les plus répandues.

Comprendre les besoins

En effet, 17% de la population mondiale, soit 1,3 milliard de personnes, sont atteints de cécité (36 millions de personnes environ) ou de mal voyance et 6% de la population mondiale, soit 466 millions de personnes, souffrent de déficience auditive.

En France, environ 12 millions de français sont en situation de handicap dont 80% sous une forme invisible. A ces difficultés, vient s’ajouter le fait que les personnes en situation de handicap sont souvent confrontées à des situations de précarité. Les principales raisons qui expliquent cette conjoncture sont les obstacles qui se dressent face aux personnes pour accéder aux services essentiels.

Nos solutions

En tant qu’opérateur en charge de la gestion de services essentiels, le Groupe SUEZ a inscrit son engagement à « favoriser l’accès aux services essentiels pour tous » au cœur de sa Feuille de Route Développement Durable. En France, cet engagement se concrétise notamment à travers la mise à disposition de nos clients de services pour que nos clients aveugles, malvoyants, sourds ou malentendants puissent accéder au service client, selon des dispositifs adaptés à leurs besoins.

Ces services sont développés dans le cadre de partenariats avec des structures spécialisées : depuis 2012, l’association Handicap Zéro effectue ainsi la traduction des factures et livrets d’accueil en braille ou caractères agrandis. Née en 1987, cette association est une référence incontournable en France en termes d’inclusion.

Depuis 2014, Acceo, entreprise spécialisée dans l’accessibilité met également, à disposition des clients sourds ou malentendants, des services de traduction adaptés. SUEZ Eau France a ainsi été la première entreprise du secteur de l’eau et de l’assainissement à proposer un tel service. L’application d’Acceo offre à nos clients la possibilité de choisir entre 3 modes de traduction : la visio-interprétation en langue des signes, la transcription instantanée de la parole et la langue française parlée complétée. Des interprètes de qualité, réunis dans des centres d’appel, assurent la traduction entre le client et le chargé de la Relation Client.

Encore aujourd’hui, Acceo nous aide à être toujours plus inclusifs grâce au déploiement en cours dans nos accueils d’une application permettant la traduction de informations clients au bénéfice des personnes non-francophones !

Pour en savoir plus sur nos solutions, ici

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Bien accompagner les populations fragiles

    L’eau est un bien de première nécessité que ce soit en France ou ailleurs. L’accès au service de l’eau est l’un des 17 engagements de Développement Durable établis par les Nations Unies sur la période 2017 – 2030. En France, le cadre réglementaire a été enrichi les deux dernières décennies pour garantir « l’eau pour tous ». C’est pour répondre à ce droit fondamental que SUEZ s’est engagé de manière proactive vis-vis des clients les plus fragiles en s’appuyant sur une démarche de prévention et d’accompagnement. Ils peuvent dès lors trouver auprès de leur opérateur une écoute et des solutions concrètes.
  • Les données de l’eau assurent le suivi des séniors

    En 2030, un tiers de la population française aura plus de 75 ans. Depuis quelques années, les EPHAD fleurissent en France, pourtant 90 % des personnes âgées souhaitent rester à domicile. Tandis que des offres de télésurveillance permettent de prévenir les proches en cas d’accident, SUEZ imagine un nouveau service préventif et non intrusif afin de permettre le maintien à domicile des personnes âgées.
  • Partenariat entre WWF et SUEZ à l'occasion de la Journée mondiale des villes

    Les villes sont des moteurs de croissance économique : elles fourmillent d’idées, de vie économique, de projets scientifiques, d’innovations... Bien planifiées et organisées, elles peuvent favoriser le développement à long terme des sociétés sur les plans économique, social et environnemental. C’est pour cela que l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de célébrer la Journée mondiale des villes le 31 octobre de chaque année.