Chargement en cours

ON'connect : du compteur intelligent à la ville connectée

ON'connect : du compteur intelligent à la ville connectée

Publié le 10 janvier 2017

Après plus de 10 ans d’expertise sur le développement et le déploiement des compteurs d’eau communicants, SUEZ lance en 2017 ON’connect, la nouvelle génération de réseau radio longue portée. Une nouvelle ère pour les objets connectés de la ville annoncée lors de la dernière édition du salon Pollutec.

La « télérelève », appellation historique qui désignait les compteurs d’eau intelligents a bien grandi. Son développement discret, mais régulier, en fait aujourd’hui l’objet connecté « industriel » le plus répandu en France. Pour SUEZ ce ne sont pas moins de 3 millions de compteurs qui sont connectés et opérés pour le compte de collectivités et d’entreprises en France et en Europe.

En 2016, c’est donc sous la bannière ON’connect que le groupe lance sa nouvelle génération de réseau radio longue portée. L’enjeu ? Dépasser le monde de l’eau et adresser l’ensemble des composantes de la ville intelligente, depuis l’objet connecté qu’il soit compteur ou capteur jusqu’au traitement de la donnée pour la construction de services nouveaux à destination des acteurs du territoire, usagers, entreprises, industriels ou services publics. 

Capter les données d’un compteur d’eau c’est être capable de connecter n’importe quel objet

Et la légitimé de SUEZ en la matière est réelle. Grâce à son expérience aux côtés des villes mais aussi par son savoir-faire technique, comme le précise Farrokh Fotoohi, Directeur Général de SUEZ Smart Solutions: « Depuis nos débuts en 2005, nous avons fait évoluer notre technologie, notamment en développant un socle commun avec la solution déployée par GRDF pour ses 11 millions de compteurs de gaz communicants. ON’connect est spécialement conçue pour l’Internet Industriel des Objets, un marché avec des exigences techniques et de performances très différentes de celui des objets connectés grand  public comme les smartphones ou les thermostats connectés ». Il est vrai que les compteurs d’eau sont des objets particulièrement complexes à capter : sans alimentation électrique, soumis aux intempéries, inondables ou encore enterrés sous la chaussée ou dans des caves profondes, ils ont la vie dure et les connecter n’est pas chose facile: « Finalement, une fois qu’on a réussi à récupérer les données d’un compteur d’eau, on a fait le plus dur et on est capable de connecter n’importe quel objet » ajoute Samuel Loyson, Directeur de l’activité Smart Metering chez SUEZ.

Ouvrir les données pour agrandir le champ des possibles

Mais connecter des « objets » n’est pas une fin en soi. Encore faut-il savoir en tirer parti, que ce soit pour accroître la performance opérationnelle, économique ou environnementale d’un service [relever des compteurs à distance, arroser les espaces publics au bon moment en fonction des prévisions météo,] ou pour améliorer le confort et l’expérience des usagers [être alerté en cas présence dans un logement vacant, connaître en temps réel l’état des travaux et les conditions de circulation dans sa ville, surveiller ses consommations d’eau et d’énergie, identifier les postes de surconsommation selon ses usages, être alerté en cas de comportement anormal chez une personne dépendante]. Ces fameux nouveaux services, attendus depuis l’émergence du concept de «ville intelligente » sont tous les jours plus nombreux. Certains sont à présent en phase d’industrialisation, d’autres sont testés alors que la grande majorité d’entre eux restent à construire, voir à imaginer.

Mais les choses s’accélèrent, les villes se mobilisent, notamment via le recrutement de profils nouveaux au sein des DSI et des services chargés du numérique, et  également à travers leur écosystème économique ou associatif. La loi pour une république numérique vise à favoriser l’ouverture et la circulation des données ; les collectivités locales sont ainsi de plus en plus intéressées par les données de leur territoire pour les mettre au service de la transparence démocratique et du développement économique. Le rôle de SUEZ est de leur proposer un accompagnement adapté à leurs enjeux, à leur contexte, à leur taille, tout en sachant que la démarche peut commencer tout simplement par la mise en place de compteurs d’eau connectés.

POUR CONTINUER LA LECTURE