Chargement en cours

Comment inspecter 100% des réseaux d’assainissement ?

Comment inspecter 100% des réseaux d’assainissement ?

Publié le 11 février 2019

Parce que certains ouvrages sont dangereux et difficiles d’accès, seuls 80% des réseaux peuvent aujourd’hui être inspectés. La réglementation s’amplifie et les réseaux vieillissent. Dès lors, ce taux de couverture n’est pas suffisant. Alors, à quelles solutions les collectivités peuvent-elles avoir recourt pour connaître les 20% restants et s’assurer de leur bon fonctionnement ?

Pour répondre à la nécessité de pouvoir tout inspecter, favoriser une meilleure planification des chantiers et une optimisation des investissements, SUEZ mène depuis plusieurs années des recherches pour développer de nouveaux outils permettant d’enrichir et partager la connaissance des réseaux grâce à de nouvelles technologies d’inspection. C’est la promesse de Visual Inspect qui permet désormais de couvrir 100% des réseaux et des ouvrages.

VISUAl inspect, une réponse disruptive dans le paysage de l’inspection

En ajoutant notamment une nouvelle technologie aux solutions existantes (inspection pédestre, Inspection télévisuelle par caméra tractée, …) grâce à l’inspection par drone, Visual Inspect ouvre de nouvelles perspectives à l’inspection des réseaux et des ouvrages. En facilitant la visualisation de zones qui ne pouvaient être visitées en raison de leur dangerosité, de leur étendue et de leur accès difficile, ils fournissent des informations détaillées qui faisaient défaut jusqu’à présent.  C’est un changement majeur car tout le patrimoine enterré peut désormais être connu et visualisé. Cela va grandement faciliter l’établissement de diagnostic et la prise de décision pour garantir la pérennité et le bon fonctionnement des réseaux dans leur intégralité. Dorénavant, l’inspection des réseaux n’a plus de limites.

POUR CONTINUER LA LECTURE

  • Infrastructures de l’eau, un patrimoine à sauvegarder

    Les conclusions de la première séquence des Assises de l’eau, rendues publiques le 29 Août dernier par le Premier ministre, ont abouti à la décision, celle d’une accélération des travaux de renouvellement des infrastructures via la mise en place de nouveaux schémas de financement. Dans ce contexte, les diverses solutions techniques développées par le Groupe SUEZ constituent un moyen de faciliter la mise en œuvre des chantiers et d’améliorer l’efficience des investissements.
  • Les Assises de l'eau, entretien avec Jean Launay

    La vétusté de certaines infrastructures et le retard pris dans le renouvellement des réseaux, pourraient avoir des répercussions sur la qualité et la distribution de l’eau. Jean Launay, coordinateur général des Assises de l'eau, Président réélu du Comité national de l’eau et du Partenariat français pour l’eau, ancien député de la deuxième circonscription du Lot de 1998 à 2012 et maire de Bretenoux de 1989 à 2014, revient sur les attentes des différentes phases des assises de l’eau. Entretien.
  • Maîtriser la corrosion pour préserver l’eau et les conduites en distribution

    Il est aujourd’hui bien établi que l’eau interagit avec les matériaux dans le réseau et que la corrosion joue un rôle majeur dans cette problématique. En effet, cette action peut provoquer une dégradation de la qualité de l’eau au robinet des consommateurs mais également une dégradation accélérée des conduites. Zoom sur un phénomène que SUEZ sait maîtriser.